Château noir ressort de l’ombre

Peu d’informations sur ces rappeurs de Tours. On retrouve seulement un article et une interview sur le blog Ténébreuse Clique où l’intervieweur se plaint d’être le seul à parler du groupe.
Pourtant beaucoup de sons de qualité sont présents sur leur Soundcloud et sur Youtube !
Le collectif tourangeau arrive avec tout un univers, assez loin de ce qui se fait en France actuellement. Les seuls qui pourraient se rapprocher de cette atmosphère étant le Crew 667 (Jorrdee, Freeze Corleone, Lala &ce…) et encore le lien n’est pas évident. Le troisième projet est un EP solo de Benz Laden. Il est sorti cette semaine et s’appelle Perle. On va tenter de revenir sur la véritable fiction qu’ils ont inventée autour de leur groupe et ce n’est pas une mince affaire.

Mais qui est château noir ? 

Une entité « LAFEE » régit le Château noir, située sur l’île des trois tourelles. L’organisation CNN1897 règne sur ce royaume imaginaire. Le collectif est composé de 7 rappeurs:
Toad, « le gardien, le chevalier zéro »
Jeune Maître habite dans l’une des gargouilles du château
Tahity, « le chevalier infini, l’arme secrète »
Mollo, chevalier faisant des missions éclaireurs
Sinbad, chevalier et trésorier de la CNN1897
Synaï « le chevalier phi »
Benz Laden aka danslamercedessnacree est chevalier et jardinier du château.

Après un premier EP de Benz Laden et Toad, Styx Yacht Club, plus qu’encourageant en mai 2015, le collectif n’a plus rien dévoilé pendant près d’un an. En Août 2016, Toad a publié un projet solo, Alchimie, et ce mois ci on peut télécharger à un prix libre le deuxième EP.

« Nostenfer carbure au lean comme Gucci Mane
Guette mon armée de chamanes » Tahity dans le titre Azazel

Avec autant de membres, les influences sont très variées. Musicalement on retrouve une multitude d’inspirations différentes: beaucoup de rap bien sûr mais aussi de la musique électronique assez pointue. C’est vrai que c’est quand même assez rare pour être souligné. Ces gars peuvent aussi bien rapper sur le punk éléctronique de Crystal Castles que sur des instrus witch house. Quelques parties de rap a cappella se trouve aussi dans leurs tapes. On retrouve aussi beaucoup de codes du rap comme l’egotrip, les paroles violentes mais ici on aime jouer avec, tout ceci est mêlé à de la magie noire, de la sorcellerie.
Ils essaient de soigner leurs clips et leurs covers d’album. L’atmosphère pourra peut-être vous faire penser à des artistes US comme Suicideboys ou la Team Sesh. Dans les lyrics, on retrouve des références de jeunes ayant vécu dans les années 90: On parle d’Harry Potter, de mangas, de jeux videos…

On vous laisse découvrir leurs EP.                                                                                                                                                                    Merci beaucoup à Château Noir d’avoir répondu à mes questions pour cet article.

Gracchus Nortug

Vous pouvez me croiser dans paris centre avec une canette de bière à la main.

2 647 pensées sur “Château noir ressort de l’ombre